Plaisirs solitaires…

Written by Meech on. Posted in Les nouvelles du front de neige...

On le redira jamais assez : Faut pas partir seul en montagne… C’est comme l’onanisme, c’est pas bien… Mais des fois, quand ya d’la gène, ya pas de plaisir…

La mine d'Or pour moi tout seul...

La mine d’Or pour moi tout seul…

Donc ce samedi Meech se la joue en solo pour un petit tour des PDS (Les Portes du Soleil).

Meech a pas de voiture. C’est là son moindre défaut. Donc c’est réveil à 6h50, café, café, café puis train à 8h40 pour être dans le TF de Planachaux à 10h30 !

Début standard : Mossettes, Cuboré (avec le TS qui marche cette fois :-) , TS du Fornet…

Comme la semaine dernière le père Meech s’était tapé la trace et la brèche dans la corniche du col du Fornet (et sans aucun remerciement des moniteurs ESF qui ont pu pendant une semaine promener leur clients…), le passage du col c’était du gâteau cette fois.

Et là… grandiose. Malgré l’heure un brin tardive, pas une seule trace dans la vallée de la Manche (plus connue sous le noms des « mines d’Or »).

Donc c’est parti pour 1000m de petite poudreuse (20-30cm) jusqu’au lac des Mines.

Au passage on comprend pourquoi fallait pas se trainer en sud sur des pentes herbeuses il y a 2 ou 3 jours… Une énorme coulée a entièrement déneigé les pentes sous le col de Cou… A garder en tête pour le printemps…

Plus bas dans la forêt de l’Erigné, c’est neige de printemps regelée… Un bonheur si t’aimes te détruire le cuissot façon Derby :-)

Comme Meech est ponctuel, il rate la navette de Morzine de 5mn (tout ça pour vous ramener 4 photos…) et doit donc se taper la piste de ski de fond pour rejoindre le TF de la pointe de Nyon avant de redescendre sur Morzine. Traversée à pied de Morzine, puis TC Super-Morzine, TS de je-ne-sais-quoi ou Meech, avec sa gueule de pisteur passe par les portillons ESF… et retour sur Avo.

Descente rapide (très – entre les touristes) vers le village des Lindaret, TS de Chaux Fleurie, skis sur le sac et hop, on se grimpe à la tête des Lindarets.

Ca s’invente pas : Dans la montée vers la tête, 3 surfeurs, 16-18 ans :

- « Monsieur, on peut descendre à droite ? »

- « Vers Châtel, Pré la Joux ? »

-  » Heu…. »

- « Oui, c’est skiable. »

- « Et vous, vous allez plus haut ? »

- « Oui…. » (appuyé, le oui.)

-  » On peut venir avec vous ? »

- « Vous avez des DVA ? » Pelle et sonde, vu l’absence de sac… la question se pose pas….

- « Ah oui, on va en acheter bientôt… »

Là Meech sort son accent « vieux guide », travaillé au génépy et à la Mondeuse… et explique à ces mômes que, tu vois, la montagne, c’est pas comme sur Playstation… Que vous allez gentiment retourner sur les pistes et laisser la poudre aux vieux… Non mais ! Sales gosses !

Sur ce fin de la grimpette.

Tout seul (donc personne à emmerder), les peaux dans le sac (donc au pire on pourra remonter)… Les conditions idéales pour élargir le territoire de chasse à la poudreuse…

C’est parti pour tenter de trouver le passage du Nord-Ouest… (à la dimension de Châtel hein !)… Ben Meech il a dû être Sioux dans une autre vie car bingo ! Du premier coup ! De quoi multiplier par deux le dénivelée de poudre depuis la tête des Lindarets…

La suite est classique… Un petit couloir de la croix, un petit Chavanette pour finir de cramer les cuissots et on rentre.

Le passage du Nord-Ouest…. si vous êtes sage, je vous le montrerai….

Trackback from your site.

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.