Neiges d’avril…

Written by admin on. Posted in Les nouvelles du front de neige...

Les skis fartés, les pompes séchées et le tout à la cave… Même pas en rêve :-) L’hiver n’est pas mort et avril nous offre un petit retour d’Est de derrière les fagots !

Pas vraiment des conditions de mi-avril...

Pas vraiment des conditions de mi-avril…

Pas besoin de trainer sur 25 sites météo pour comprendre que le triangle d’or sera entre Albertville, Modane et Martigny… Et ya quoi au centre ? Sainte Foy Tarentaise !Donc Léo et Meech se covoiturent avec la toute nouvelle Léo-mobile (et il a pas des goûts de chiotte…) en direction du home-chalet de Meech-père dans le coin d’Albertville, histoire d’être à pied d’oeuvre le lendemain matin.

Une description de Meech-père serait un peu longue pour un post sur Sluff, mais retenez néanmoins que le bonhomme a passé sa vie à parcourir les alpes comme guide… Imaginez donc la soirée au chalet, les anecdotes sur les clients allemands tombant aussi vite que les verres de génépy….

Le gratin de saint-jacques et saumon de Denise faisant le reste, c’est bien pleins que les héros futurs se sont couchés en rêvant des pentes gavées de poudre du lendemain…

Réveil matinal pour constater qu’il pleut sur Albertville… c’est bon ça…

Café, reste de gâteau aux noix de la veille et go !

1 heure plus tard on chausse à sainte Foy, sur un front de neige…. herbeux !

Qu’importe, on monte à 2800, et on se gave de poudre… avec une visi de l’ordre de 10m… Bref on se réfugie dans la forêt.

 

La forêt de Ste Foy est particulièrement accueillante pour le freerider moyen. A savoir du mélèze (pas du sapin), d’une densité assez faible, et une limite haute vers 2000m ! On va donc se poudrer le nez durant 3 ou 4 heures avant de friser l’hypo-glycémie, qui, à son tour, appelle l’assiette savoyarde ;-)

Comme on cherchait un peu la ligne, c’est pas du ski super fluide… Mais la conclusion c’est que la forêt de Ste Foy est vraiment sympa !

Re-apéro, re-bouffe et dodo…

Dimanche, un coup d’oeil rapide (trop) sur le web donne des conditions intéressantes sur Arêches-Beaufort…. GO !

45mn de voiture plus tard, c’est devant un panneau annonçant la fermeture de la station le week end dernier, que nous tournons le capot en direction de Ste Foy pour finir le week end…

Quelques apparitions du soleil durant la montée de la tarentaise nourrissent quelques espoirs un peu fous… Mais la réalité est plus sévère, de 1800m à 2800m tout est dans la neige tombante voire le brouillard…

Meech est heureux...

Meech est heureux…

Au moins le front de neige de Ste Foy est blanc…

On se monte donc à 2800m pour essayer de se faire une jolie descente sur « Dark Christal », un itinéraire prometteur de poudre au milieu de mélèzes gentiment espacés.

 

Malgré une visi franchement « limite » Meech engage au milieu des mélèzes quand, BROOOCH… la pente descend sous ses spatules…. Heureusement la coulée reste modérée et Meech, la main sur la poignée de l’airbag, se contente de griller un gros joker…

La prudence ayant mis une bonne centaine de mètres entre eux, Léo déboule tranquille une bonne minute derrière, 20 mètres à droite de la coulée de Meech… Et BROOOCH… Léo sur le cul fait lui aussi les frais d’une analyse nivologique bien peu lucide…

2 jokers en moins de 5mn, c’est l’heure de se réveiller et de chercher des lignes bien moins exposées… C’est donc dans la forêt inférieure, avec toujours autant de plaisir d’ailleurs, que l’on fini la journée avec les cuisses bien cramées.

Bref, un bon week end de poudre printanière qui nous rappelle que la neige, même au printemps, même lors de la (presque) dernière sortie de la saison, ben ça peut couler…

Et Big Up à Meech père et Denise pour leur accueil des Sluffeurs en vadrouille !

 

Trackback from your site.

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.