La Géorgie… ou pas…

Written by Meech on. Posted in Les nouvelles du front de neige...

Quand tu as mis toutes tes économies en jeu, que tu as passé des heures à organiser un trip ski rare et sûrement exceptionnel et que finalement tout tombe à l’eau pour une question de vol annulés… normalement t’as grave les boules… ou pas.

Lufthansa... ou pas.

Lufthansa Customer Care… Sympa la Madame, mais bon l’ISPO est fini, qu’est-ce qu’on fout à Munich ??

 

Le bouquetin en mode orientation urbaine...

Le bouquetin en mode orientation urbaine…

Quand ça fait 3 heures que tu moisis dans l’aéroport de Munich, que ton vol sur Tbilissi est reporté, puis annulé, et qu’un gars tout sourire t’abordes avec un « Tu vas aussi rider en Géorgie ? », normalement tu le rembarres… ou pas.

Quand t’as passé 36 heures à zoner à Munich, que tu retrouves le même gars en train de constater la deuxième annulation de ton vol, et qu’il te dit « Ras l’c.. de Lufthansa, si on retournait skier dans les Alpes ? »… Là tu commences à écouter…

 

Tu checkes la météo sur la Suisse : Ca pose !

Tu checkes la Lufthansa : Ils te ramènent gratos sur Genève par le prochain avion demain à 7h et t’offrent le 4 étoiles pour la nuit…

Tout avait pourtant bien commencé (lis le report ici : Géorgie, jour 1)…

Ach, München...

Ach, München…

Würtz, Würtz...

Würtz, Würtz…

C’est donc vendredi soir vers 23 heures que le team se retrouve à l’hôtel… Eric, Pierre et Arnaud (les Français), le bouquetin, Mr Cute et Meech (les Suisses) et Orianna (l’Américaine) croisée à l’aéroport et en panne de vol comme nous autres.

Les naufragés de la Lufthansa...

Les naufragés de la Lufthansa…

Courte nuit passée à discuter avec quelques Géorgiens, dont le responsable de l’équipe nationale de ski de retour de l’ISPO, à finir les duty-free que l’on ne pourra pas ramener à bord ;-) et à planifier plus ou moins le nouvel itinéraire du trip ski…

Courte nuit...

Courte nuit…

Vers 2h du mat’ on tombe d’accord pour skier le lendemain à Avoriaz.

Vers 4h du mat’ on se lève pour aller à l’aéroport, voler sur Genève, récupérer les bagnoles et filer sur Champéry.

Vers 13h du mat’ on chausse les skis et en route pour un rapide tour des mines d’Or sur Avoriaz.

 

 

Arrêt culturel à Montreux sur le retour…

Arrêt culturel...

Arrêt culturel…

Vers 21h du mat’ c’est raclette chez Meech…

 

 

 

Dimanche, on file sur Arolla pour se gaver de bonne poudre tombée ces dernières 48h…

(La folle soirée et les journées du samedi et du dimanche sont racontées en détail ici : From Munich to Arolla )

Eric à Arolla...

Eric à Arolla…

Diots polente le dimanche soir car chez Sluff on travaille sérieusement la diététique.

Le lundi est jour de repos… Jusque vers 18h ou toute la bande se retrouve chez Fred (le graphiste de Sluff…) à Grenoble pour une légère collation à base de fondue et un apéro fartage grandiose…

The Black Crows... C'est du métal...

The Black Crows… C’est du métal…

 

DJ Eric…

Happy bouquetin !

Happy bouquetin !

 

 

 

 

 

 

 

 

Fred, c’est le genre de type chez qui tu peux débarquer avec 5 mètres-cube de matos, farter tes lattes sur sa table de séjour, transformer son lieu de vie en boite de nuit… et qui restera toujours souriant et te fera le café le lendemain matin ! Même si ça fait un moment qu’il ne met plus les pieds sur des skis, c’est quand même un vrai rider dans l’âme !

Fred & Meech...

Fred & Meech…

Cours de graphisme dans le studio de Fred...

Cours de graphisme dans le studio de Fred…

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche, c’est départ pour La Grave selon le planning… Mais à 10km du spot, Eric remarque que la couche de blanche n’est pas de loin aussi épaisse que sur les massifs extérieurs traversés quelques minutes plus tôt… Le Sluffeur est souple, il change d’avis rapidement et met le cap sur l’Alpe du Grand Serre.

L’Alpe du Gd Serre c’est une toute petite station de l’Isère, plutôt familiale, pas trop en altitude et à 15 euros le forfait journée… On va donc se gaver pas cher car la neige est tombée en abondance sur le domaine. Tellement que les gares des remontées supérieures sont ensevelies et que nous devrons nous contenter des étages inférieurs, déjà bien garnis :-)

Même si la visi n’était pas au rendez-vous on a quand même bien profité de la poudre !

Petite station, gros cumul...

Petite station, gros cumul…

Pierrot tente le backflip...

Pierrot tente le backflip…

 

Pierrot

Pierrot

Eric

Eric

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Bois des Fées

Le Bois des Fées

Et après quelques heures de gros gavage, on a repris la route vers La Grave pour finir tranquillement au Bois des Fées, la rhumerie du village…

Le lendemain mercredi, on a fini de se brûler les cuissots dans les vallons de la Meije et de Chancel.

Peu de photos car on était là pour rider au taquet sur le spot mythique du Derby de La Meije.

La Meije

La Meije

Le soir on redescend sur Chambéry pour squatter chez Eric et foutre le bordel dans son appart !

Bolo et dodo…

Jeudi, départ pour les 3 vallées via Orelle guidés par les locaux.

Avec Arolla ce sera une des meilleures journée de poudre du trip…

Eric envie du gros...

Eric envie du gros…

Mr Cute in da pow...

Mr Cute in da pow…

Eric

Eric

 

Meech

Meech

Pierrot & Eric

Pierrot & Eric

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà comment se termine le trip Géorgie… Finalement pas si mal que ça !

The End

The End

 

Trackback from your site.

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.